Article 46

Posté le 28/11/2018 à 12h43 par admin
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

28/11/2018 à 12h43

PROJET « LABORATOIRE DE L’INNOVATION ET DE LA TRANSFORMATION ALIMENTAIRE ET DE LA GESTION POST RECOLTE-FPL » : Les acteurs satisfaits du bilan à mi-parcours

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet FPL qui permet aux différents partenaires de faire le bilan a mis parcours et de se projeter pour l’année 2018-2019. Ainsi, participent à cette rencontre les universités américaines de Purdue, de Kansas, de Caroline du nord Etats Unis, l’université de Pretoria en Afrique de SUD, l’université d’Aldoret au Kenya, l’Institut de Technologie Alimentaire, l’Institut Sénégalais de Recherches Agronomiques, et l’Agence Nationale de Conseil Agricole et Rural du Sénégal.
Ce projet FPL, à l’image d’autres déjà financés par l’USAID ont contribué à l’attente de programmes de développement du Sénégal relatif a sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations ainsi qu’à leur résilience. C’est dans ce contexte que le projet FPL travaille à la mise au point de produits de haute valeur ajoutée à l’image des farines enrichies pour contribuer à la gestion post-récolte de nos productions agricoles. C’est le lieu de citer l’étude menée par l’USAID au début des années 2010 selon laquelle, la consommation nationale des farines infantiles s’élevait à plus de 90 000 tonnes par an dont plus de 90% étaient importées. Il était ressorti aussi de de cette étude que la préférence des consommateurs portait sur les farines enrichies instantanées qui étaient exclusivement importées. C’est sur cette base que l’ITA a travaillé avec ces partenaires ci-dessus cités sur la conception et la réalisation d’une extrudeuse adaptée à la transformation des produits agricoles locaux.
En outre, ces farines instantanées sont aussi fortifiées avec d’autres matériaux végétaux locaux riches en micronutriments pour renforcer l’état nutritionnel et de santé des populations vulnérables comme les jeunes enfants, les femmes en enceintes, et les femmes en âge de procréer généralement exposées à l’anémie et aux autres maladies dues à la malnutrition.
Les résultats déjà acquis par le projet en général et en particulier le transfert de la technologie de fabrication de farines enrichies instantanées dont le GIE Touba Darou Salam est le premier bénéficiaire. Cette petite et moyenne industrie spécialisée dans la valorisation des céréales locales est dirigée par une grande dame qui a fini de faire ses preuves dans la création d’emplois pour les jeunes et d’activités génératrices pour les femmes. Je veux nommer Madame Astou GAYE MBACKE épouse du défunt khalife général des mourides, Serigne Mouhammadou Lamine Bara MBACKE (PSL).
Ainsi il faut rappeler que Madame MBACKE a été lauréate des Cauris d’Or 2018, distinguée par le ministère de l’agriculture au Salon International de l’Agriculture de Paris en 2018, et distinguée comme Pionnière des femmes entrepreneurs rurales par le Président de la République, son Excellence Monsieur Macky SALL.



Partager sur Facebook
Partager sur Twitter




PROJETS
ET
PROGRAMMES
CLIQUEZ ICI
RESULTATS
DE
RECHERCHES
CLIQUEZ ICI
ACTIVITES
CLIQUEZ ICI
PUBLICATIONS
CLIQUEZ ICI
EQUIPEMENTS
CLIQUEZ ICI
ITA ECHOS
CLIQUEZ ICI