Article 47

Posté le 28/11/2018 à 13h12 par admin
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

28/11/2018 à 13h12

QUATRIEME REUNION DU CST : Le rapport d’activités 2017 et le plan d’action 2019 de l’ITA passés en revue

Le 14 novembre 2018 le comité Scientifique et technique (CST) de l’ITA a tenu sa quatrième session ordinaire dans la salle de conférence du CFMA.
Les membres du CST présents à cette session sont :
1. Dr Dogo SECK, Président du CST, Chercheur, Membre de l’Académie des Sciences et Techniques du Sénégal ;
2. Pr Georges LOGNAY, Professeur, Chef du Laboratoire de Chimie Analytique,
Université de Liège GxABT- Gembloux (Belgique) ;
4. Dr Ababacar Sadikh NDOYE, Chercheur, Ancien Directeur Général de l’ITA,
Membre de l’Académie des Sciences et Techniques du Sénégal ;
5. Pr. Demba SOW, Maitre de Conférences, Ecole polytechnique (ESP) de
Dakar ;
6. Pr Salimata WADE, Chef du Département Nutrition, Faculté des Sciences et
Techniques de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar.
7. Dr Jean Pierre NDIAYE, Chercheur, Membre de l’Académie des Sciences et
Techniques du Sénégal ;
8. Dr Babacar NDIR, Chercheur, Expert Qualité et Sécurité des Aliments,
Membre de l’Association Afrique Agro Export (AAFEX) ;
9. Dr Emile Victor COLY, Directeur de la Protection des Végétaux (DPV)
M. Amadou Sall DIAL, Directeur des PMI a représenté le ministre de l’industrie et de la petite et moyenne industrie à cette réunion.

Sous la présidence de Dr Dogo SECK les membres du CST ont examiné tour à tour le rapport d’activités 2017 et le plan d’action 2019 de l’institut.
Au total le CST s’est félicité de l’amélioration significative des résultats obtenus par l’institut. Il s’agit, entre autres, de l’accréditation du laboratoire de mycotoxines, les nombreuses publications et le nombre important de projets et notes conceptuelles élaborés par les chercheurs.
Entre autres, le CST a recommandé de réfléchir sur la protection des technologies et innovations mise au point par l’institut. Il estime que cela pourrait être un moyen de création de ressources propres pour le financement des activités de recherche.
Aussi le CST a demandé d’étudier la possibilité d’organiser des séminaires et animation scientifiques sur les résultats et les nouvelles questions de recherche afin de mieux vendre les produits de recherche.
Egalement le CST a demandé à l’institut d’élaborer des projets d’envergure centré sur les filières à intérêt national pour chercher des financements conséquents.
La prochaine session ordinaire du CST est prévue en 2019.



Partager sur Facebook
Partager sur Twitter




PROJETS
ET
PROGRAMMES
CLIQUEZ ICI
RESULTATS
DE
RECHERCHES
CLIQUEZ ICI
ACTIVITES
CLIQUEZ ICI
PUBLICATIONS
CLIQUEZ ICI
EQUIPEMENTS
CLIQUEZ ICI
ITA ECHOS
CLIQUEZ ICI