Article 60

Posté le 09/08/2019 à 15h46 par admin
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

09/08/2019 à 15h46

METROLOGIE NATIONALE : L’INSTITUT DE TECHNOLOGIE ALIMENTAIRE (ITA) IMPULSE LES ACTIVITÉS DE SON LABORATOIRE

Le Directeur général de l’ITA, le Dr Mamadou Amadou SECK a présidé ce jeudi 08 août 2019, une séance de communication portant sur l’intérêt et les enjeux de la métrologie et le laboratoire d’étalonnage national (LEN) en présence de nombreux invités et acteurs dont M. Ibrahima SARR, Chef Division Métrologie Légale, Dr Babacar NDIR, Expert Qualité et Mme Ndèye Yacine Ndiaye Diallo, Conseillère en Qualité Industrielle.

Les communications ont été faites par le responsable métrologie de l’ITA, Dr Younoussa DIALLO.
En résumé, ci-dessous, l’essentiel de ses propos :

La métrologie au cœur du développement économique et de la compétitivité des entreprises !
La métrologie est la science des mesurages et de ses applications. Elle embrasse tous les aspects théoriques et pratiques des mesurages dans tous les domaines de la science et de la technologie. Elle est au service de l’industrie, du commerce, de la santé, de l’environnement, etc.
C’est à partir de résultats de mesure que tout organisme, chaque jour, prend des décisions relatives à ses produits, à ses processus. Sans mesure, pas d’indicateurs et sans qualité de la mesure, pas de pertinence quant aux décisions prises et aux informations disponibles.
Il va donc, sans dire que la métrologie joue un rôle vital dans le développement économique et social de toute nation. On dit souvent que l’on peut juger de l’état de développement industriel d’un pays par le statut de ses services de métrologie.
En d’autres termes :
mesurer est au cœur de toute activité commerciale, la raison d’être des entreprises ;
mesurer, c'est informer le citoyen, le consommateur ;
mesurer est une condition du développement économique et de la compétitivité des entreprises
mesurer est indispensable à toute recherche scientifique, à toute l’innovation technologique
Les enjeux de la métrologie sont en effet considérables:
pour la compétitivité des industries;
pour le développement des technologies clés;
pour la mise en œuvre de politiques de protection des consommateurs, de la santé ou de l'environnement.
La métrologie est un élément essentiel de l’infrastructure qualité d’un pays. Elle est un piler au même titre que la normalisation et la certification bien qu’étant le maillon le plus faible.
Conscient de l’intérêt et des enjeux de la métrologie pour ses pays membres, l’UEMOA a créé en 2015, à l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët Boïgny de Côte d’ivoire, un Centre Régional de Formation Supérieure en Métrologie (CREFSEM) pour former des techniciens supérieurs et ingénieurs aux métiers de la métrologie et de ses applications.

Situation actuelle du Laboratoire d’Etalonnage National « masses »

Le Laboratoire d’Etalonnage National (LEN) en « Masses », a été créé sur l’initiative du Programme Qualité UEMOA et a été inauguré le 30 novembre 2012. Le LEN est abrité par l’ITA qui, avec l’Association Sénégalaise de Normalisation, ont pris en charge les travaux pour la mise à niveau des locaux. L’UEMOA a fournit du matériel dans le domaine des masses.

Ce laboratoire a pour but de répondre aux nombreuses demandes des industriels et des laboratoires publics et privés du pays en matière d’étalonnage dans le domaine de la masse afin de raccorder leurs instruments de mesure au Système international d’unités (SI) et de garantir ainsi la traçabilité de leurs mesures. Cela est une exigence pour toute entreprise s’engageant dans une démarche de certification ISO 9001 et pour tout laboratoire dans une démarche d’accréditation selon la norme ISO/CEI 17025.

Depuis son inauguration, le LEN est confronté durant ces années à un problème statutaire pour son bon fonctionnement entrainant un défaut de budget et de personnel. Face à cette situation, le Ministère en charge de l’industrie a affecté provisoirement le LEN à l’ITA pour en assurer sa gestion et son fonctionnement en attendant la mise en place d’une structure nationale de métrologie, telle que stipulée par le Règlement n°08/2014/CM/UEMOA qui institue un système harmonisé de métrologie dans ses États membres.

Les récents résultats du diagnostic de ce laboratoire que nous avons mené montrent une situation de léthargie qui n’honore pas notre pays. En effet, force est de constater qu’avec un concours financier (en petits matériels et en ressources humaines complémentaires), ou un partenariat avec le secteur privé national, le LEN pourrait être opérationnel car ayant rempli l’essentiel des exigences métrologiques d’un laboratoire d’étalonnage. Ainsi, nous invitions les partenaires techniques et financiers du public comme du privé à venir collaborer dans le but d’impulser ce maillon faible de notre infrastructure qualité nationale, à savoir la métrologie industrielle. Aussi, le Sénégal, ne devrait-il pas être en reste dans la communauté de l’UEMOA, où des avancées notoires sont observées en Côte d’ivoire, au Bénin et au Burkina Faso, au Mali…



Partager sur Facebook
Partager sur Twitter




PROJETS
ET
PROGRAMMES
CLIQUEZ ICI
RESULTATS
DE
RECHERCHES
CLIQUEZ ICI
ACTIVITES
CLIQUEZ ICI
PUBLICATIONS
CLIQUEZ ICI
EQUIPEMENTS
CLIQUEZ ICI
ITA ECHOS
CLIQUEZ ICI